Retour

André COTTAVOZ

 

 

Il est né en 1922, à Saint-Marcellin, dans l'Isére. Passionné de peinture dès l'enfance, il a été encouragé dans cette voie par sa mère.

Aprés des études à l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon, il participe, à partir de 1945, à plusieurs expositions.

En 1953, il obtient le prix Fénéon. Entre-temps, un important mouvement voit le jour : la Nouvelle Figuration de l'école de Lyon ou "sanzisme". FUSARO, TRUPHÉMUS et CHARRIN se joignent à COTTAVOZ pour en exprimer les tendances, à savoir la recherche d'une lumière non seulement naturelle mais jaillissant de l'intérieur de la toile même.

De plus, et ceci fut et demeure le propre de la peinture de COTTAVOZ, la volonté de soumettre le sujet, quel qu'il soit, à une notion d'épaisseur obtenue par des couches superposées, nées d'un travail de malaxage, de pétrissage au pinceau, au couteau, à la main.

 

 

Les oeuvres d'André COTTAVOZ figurent dans de nombreux musées de France (Musée National d'Art Moderne, Musée Municipal de la Ville de Paris), et à l'étranger (Luxembourg, Turin, Tokyo, Yamagata).

Les expositions multiples organisées en France et à l'étranger à partir de 1946, ont contribué à faire connaître ses oeuvres toujours acquises par des collectionneurs ou des amateurs éclairés.

Les relations qu'il noua avec Kiyoshi TAMÉNAGA dès leur rencontre en 1957, lui ouvrirent les portes du Japon. Le séjour récent qu'il fit à Tokyo lui permit de peindre un impressionnant et spectaculaire Mont Fuji.

 

 

 

 

 

 

 

Retour